Vins Sud Ouest

Edition du 29/05/2018
 

Domaine Pichard

Top

Domaine PICHARD

Tradition et savoir faire


“Volontairement nous gardons les vins 4 à 5 ans dans nos chais avant de les mettre sur le marché, explique Jean Sentilles. Nous voulons qu’ils soient dégustés après quelques années de vieillissement, ils se goûtent bien mieux. Aujourd’hui ce sont les 2009, 2010, 2011 qui sont parfaits. Nous voulons éviter que les gens ne débouchent la bouteille trop tôt, nous nous appliquons à produire les meilleurs vins possibles. Nous œuvrons pour que notre Madiran donne du plaisir, soit apprécié à sa juste valeur, et ce n’est qu’après quelques années de vieillissement en bouteille, qu’il est le meilleur. La mode est de mettre très vite les vins sur le marché, mais un Madiran jeune a parfois les tanins un peu rugueux. Il faut laisser du temps au temps pour faire un bon Madiran, nous nous y employons. Notre Domaine couvre aujourd'hui 20 hectares, plantés en haut d'un coteau, versant sud, face aux Pyrénées. Le sol se compose d'argiles fines mélangées de galets roulés de quartz, quartzites et de lydiennes datant de l'aire quaternaire. Ceux-ci assurent un drainage optimal et restituent la chaleur pour aider à la maturation du raisin. L'encépagement de 30 ans de moyenne d'âge est composé de 60% de Tannat et 40% Cabernet franc et, pour le blanc, essentiellement de Petit Manseng. Depuis le millésime 2015, nos vins bénéficient du label bio. Ce passage de l'agriculture raisonnée à l'Agriculture Biologique marque notre attachement au respect de la nature et à l'environnement. A coté de nos Tannats très puissants, les Cabernets francs contribuent depuis l'origine du Domaine à l'originalité et à la complexité de nos vins. 2015 marque la mise sur le marché d'une cuvée qui leur est dédiée : Bouchy de Pichard, un vin profond, réglissé tout en finesse, un vrai régal dans la veine des plus grands. Nous sélectionnons chaque année deux cuvées en Madiran, à déguster ou à conserver de longues années, dont une Prestige. Enfin, nous présentons un Pacherenc doux, non liquoreux, frais et fruité, et un Pacherenc sec. Nos assemblages résultent de notre volonté de faire partager aux amateurs nos plaisirs de dégustation toujours renouvelés.”

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73

Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOURGUET


Au sommet. Vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, situé sur les terres les plus au nord de l’aire Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (âge moyen des vignes de 40 ans). Fidèle à lui-même, c’est le meilleur Gaillac rouge 2015, 60% Braucol, 25% Syrah et 15% Cabernet-Sauvignon, typé, de bouche fondue, de robe rubis pourpre, aux notes de griotte, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, aux nuances de fruits noirs et d’épices au palais. Le 2014 est tès parfumé avec des notes de framboise, de cassis et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, un vin dense et séveux, de bouche soyeuse et poivrée, parfait sur un boudin aux pommes ou une fondue ariègeoise.  Remarquable Gaillac blanc doux 2015, 100% Loin de l’Œil, qui a une belle couleur dorée, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes de pain grillé, mêlant charme et puissance, à prévoir par exemple, sur un soufflé de tomates fraîches ou un foie gras à la confiture d'oignons. Le Gaillac rosé, 60% Braucol, 20% Duras et 20% Syrah, de robe limpide, sent bon les fruits rouges frais, sec et friand, vif et parfumé. Excellent Gaillac blanc sec 2016, 40% Sauvignon, 35% Muscadelle et 25% Mauzac, tout en bouche, très aromatique (pêche, aubépine), un vin de bouche délicate et franche, un vin franc et séducteur, que l’on peut déboucher, notamment, sur une salade de ris d'agneau aux raisins ou des spaghettis aux moules et aux anchois. Goûtez aussi la Méthode Ancestrale Bulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et fine, fruitée, d’une jolie ampleur, à la mousse vive et persistante.

Jean et Jérôme Borderie
Les Bourguets
81170 Vindrac-Alayrac
Téléphone :05 63 56 15 23 et 06 75 40 76 31
Email : chateaubourguet@orange.fr
Site personnel : www.chateaubourguet.fr

Château BOVILA


Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouest sur les crêtes et les plateaux du Quercy. Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2014, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne 12 mois , qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors..., aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d’épices, un vin qui poursuit sa belle évolution. Remarquable Cahors les 4 Clochers 2013, pur Malbec, nouvelle cuvée qui est le reflet du patrimoine historique local car elle s’inspire de la présence de quatre églises au sein de la commune de Fargues, appelée “commune aux quatre clochers”. Le vin possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc, parfait avec des hachis d'agneau et purée de pommes de terre ou des noisettes de porc aux pruneaux. Le Cahors Château de Bovila Vin Noir du Diable 2014, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, cerise, pruneaux, truffe, équilibré, aux tanins fermes mais fondus, de belle évolution. Le Cahors Malbec 2015, sol argilo-calcaire, vinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), élevage en cuves béton 12 mois). On se fait aussi plaisir avec le Cahors Château Bovila 2015, 80% Malbec et 20% Merlot, élevé en cuves béton pendant 12 mois, avec des nuances de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associant finesse et structure, ample, un vin très abordable.

Pascal et Olivier Pieron
Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
46700 Duravel
Téléphone :05 65 36 54 27
Email : vignoblespieron@orange.fr
Site personnel : www.chateau-de-rouffiac.com

Domaine de LABARTHE


Dans la même famille depuis 1550. Domaine de 68 ha exposés au sud sur des coteaux argilo-calcaires très caillouteux. Le sol est engazonné, afin d’éviter le ravinement et l’emploi de désherbants résiduels. Culture biologique. Beau Gaillac rouge cuvée Guillaume Bio 2016, avec des tanins soyeux et riches, au nez de groseille, de robe grenat, est bien épicé en bouche. Le Gaillac blanc doux Vendanges Tardives Les Grains d’Or 2012, d’une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d’épices, pomme mûre), est subtil et complexe, persistant. Le Gaillac blanc sec Premières Côtes 2017, avec ces notes de fleurs et de noisette caractéristiques, alliant fraîcheur et souplesse, tout en bouche. Quant au Gaillac blanc Héritage 2015, qui collectionne les récompenses, le vin associe complexité et finesse, un nez subtil où se retrouvent des nuances de fleurs et d’épices. Goûtez le Gaillac brut Bio Méthode Ancestrale Gaillacoise 2016, de mousse vive et fraîche, pour l’apéritif, et le savoureux IGP Prunelart 2012, un cépage rouge oublié, cultivé voilà 400 ans à Gaillac. Olivier de Serres, pionnier de l’Agriculture Raisonnée, affirmait au XVIe siècle qu’il donnait “l’un des meilleurs vins du Royaume”, un vin d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre en bouche, bien charpenté, qui poursuit son excellente évolution.

Jean Albert et Fils

81150 Castanet
Téléphone :05 63 56 80 14
Email : labarthe@vinlabarthe.com
Site personnel : www.domaine-labarthe.com

H. DARTIGALONGUE ET FILS


C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com


> Nos dégustations de la semaine

Château CROZE de PYS


?En 1773, raconte-t-on, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit ?Causse de Cahors?. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabares de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable , l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Oenologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.?
Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant).
?Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.?
Pour François Drougard, ?ce 2015 est un millésime excellent mais inférieur à 2014. Ce vin a bénéficié d'une météorologie clémente, tanins bien maîtrisés, beaux volumes, fermentation malolactique parfaite, un vin facile nécessitant fort peu la main de l'homme.
Millésimes à la vente en 2016 : peu de 2011, 2012, et 2014. Médaille d'or pour le Prestige 2012 aux vignerons Indépendants en 2015, Prix des Vinalies pour le Tradition 2014, et, A Mille et une Dégustation, 1 Etoile pour le Tradition 2012 et 2 pour le Prestige 2011.
Nous sortons une nouvelle cuvée L?Ephémère pour 2016 en rouge, à base de 100% Merlot, ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 hectare sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même??
Vous allez apprécier, comme moi, ce Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche. 
Le Cahors Prestige 2012, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d?une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde. Le Cahors Tradition 2014 est un vin corsé et fin à la fois, avec des notes intenses de fruits surmûris, de très bonne bouche.

François Drougard
Scea des Domaines Roche
46700 Viré-sur-Lot
Tél. : 05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
www.chateaucrozedepys.com


Domaine du SOULEILLAN


Sébastien représente la quatrième génération sur le Domaine. Durant un siècle, à force de travail, le Domaine est passé de 2 à 22 ha. Chacun a apporté son savoir faire et a su transmettre sa passion vigneronne. Le vignoble est situé sur un plateau argilo-calcaire exposé sud en surplomb de la vallée du Lot soit 16 ha de Malbec de 6 à 45 ans et 4 de Merlot de 15 ans.

Beau Cahors Phénix Or 2009, élevé en fûts de chêne, qui m?a vraiment plu, d?une belle couleur, au nez complexe où s?entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre en bouche, bien charpenté, qui poursuit son excellente évolution. Le Cahors Phénix Argent, de couleur soutenue, très parfumé, a des tanins soyeux et fermes à la fois, dégage un nez subtil dominé par la cerise confite et l?humus. 
Pour le plaisir pourmand, ce Vin de France Popi?s wine Merlot 100% Merlot, élevé en fûts de chêne, âge moyen de la vigne 30 ans, avec des notes persistantes de griotte et de fumé, de bouche corsée, et le Chardonnay, qui sent les agrumes, de bouche franche, à dominante de fleurs blanches et de noisette, mêlant rondeur et vivacité.

Sébastien et Sandra Alazard
Lieu-dit Flottes
46090 Pradines
Tél. : 05 65 35 61 72
Fax : 05 65 35 61 72
Email : domaine.du.souleillan@wanadoo.fr
www.domainedusouleillan.com


Domaine de LESCURE


La famille Cardetti achète en 1923, une exploitation dont la polyculture est la principale activité, seulement 3 ha de vignes sont alors cultivés. C'est aujourd'hui la troisième génération qui est aux commandes de ces 25 ha de vignes, complétée par la culture de noisettes.
Bien aimé ce Fronton A l'Avenir 2010, pur Négrette, médaille d'Argent au concours général agricole Paris 2012 ainsi qu'au concours des vins du Sud-Ouest, parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre, bien fondu en bouche (6,30€). Joli Fronton rosé 2012, médaille d'Argent au concours général agricole Paris 2012 ainsi qu'au concours des vins du Sud-Ouest, aux nuances de framboise, avec cette pointe épicée caractéristique, de jolie teinte, parfait sur une morue grillée, à un prix défiant toute concurrence (5,90€). Goûtez aussi le Fronton Comme Avant 2009, qui m'a vraiment plu, 70% de Négrette, 15% Cabernet franc et 15% de Syrah. Issu des de vielles vignes (plus de 30 ans), plantées sur un sol composé en grande majorité de boulbènes avec certaines parcelles sur des sols graveleux, un vin savoureux, coloré, aux arômes d'épices, de fruits noirs et de cannelle, aux tanins présents et soyeux à la fois, idéal sur une côte de veau aux morilles, ou un fromage à croûte larvée (8,20€). Aucune hésitation, donc.

Fabien Cardetti
151, chemin de Lescure
82370 Labastide Saint-Pierre
Tél. : 05 63 30 55 45
Fax : 05 63 30 55 45
Email : domainedelescure@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 22/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 22/08/2017

 



Château BOVILA


Domaine PICHARD


Château VIEUX TOURON


Château CROZE de PYS


Château BOURGUET


Château GAUTOUL


Château La CAMINADE


Domaine COURÈGE-LONGUE


Domaine de LAVAUR


Château BARRÉJAT


Château NOZIÈRES


Domaine de LABARTHE


Château PAILLAS


Cru du PARADIS


Domaine de POUYPARDIN



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU MONT REDON


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


MAISON MOLLEX


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHÂTEAU FILLON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales