Vins Sud Ouest

Edition du 05/01/2016
 

Domaine Pichard

Exception

Domaine PICHARD

“Hors des sentiers battus et des idées reçues” Osez le Madiran


“Ces vins nous apprennent le plaisir de l'attente, la patience et au final la découverte des sensations intenses, ils ne se livrent pas toujours les premières années. Ils sont le reflet de leur terroir, ils ont l'accent du sud-ouest, un peu rocailleux sur la langue mais d'un cœur généreux quand ils s'expriment à leur pleine maturité. Nous ne mettons en bouteilles nos différentes cuvées qu'à l'issue d'une bonification en chai de 3 ou 4 ans après la récolte. Nous réalisons ainsi un vieillissement optimal de nos crus pour le plus grand plaisir de nos clients. Notre Domaine couvre aujourd'hui 20 hectares, plantés en haut d'un coteau, versant sud, face aux Pyrénées. Le sol se compose d'argiles fines mélangés de galets de quartz variés, quartzites et de lydiennes datant de l'aire quaternaire. Ceux-ci assurent un drainage optimal et restituent la chaleur pour aider à la maturation du raisin. L'encépagement de 30 ans de moyenne d'âge est composé de 60% de Tannat et 40% Cabernet franc et, pour le blanc, essentiellement de Petit Manseng. A compter de 2015, tous nos vins bénéficieront du label bio. Ce passage de l'agriculture raisonnée à l'Agriculture Biologique marque notre attachement au respect de la nature et à l'environnement. Les Cabernets francs contribuent depuis l'origine du Domaine à l'originalité et à la complexité de nos vins. 2015 marque la mise en place des plants issus de notre sélection massale menée depuis quatre ans. Ainsi, nous respectons la richesse que représente la diversité des individus de notre propriété. Nous sélectionnons chaque année deux cuvées en Madiran, à déguster ou à conserver de longues années, dont une Prestige. Enfin, nous présentons un Pacherenc doux, non liquoreux, frais et fruité, et un Pacherenc sec. Nos assemblages résultent de notre volonté de faire partager aux amateurs nos plaisirs de dégustation toujours renouvelés.”
Qualité des Vins Le 2013, malgré les conditions climatiques très capricieuses, devrait laisser entrevoir de belles cuvées tout en finesse avec des tanins déjà bien fondus. Le 2012, présente des senteurs de petits fruits rouges, cassis et fraise des bois, les tanins très soyeux et souples en fin de bouche. Le Madiran Cuvée Aimé 2012 est un vin bien équilibré, droit, d'une couleur intense (presque noir) avec un mélange suprenant de notes torrefiées, de moka et de fruits rouges, d’une longue finale. Sa mise en bouteille se fera d'ici un an. Le 2011 est un très beau millésime, issu d'une petite récolte vendangée fin septembre à parfaite maturité. Le vin est dans la trame du 2010, très fruité avec une belle finale persistante et réglissée, où l'on retrouve la puissance du Tannat. Le 2010 présente des senteurs de fruits rouges, beaucoup de finesse, c'est un vin très féminin, très élégant, que ce soit la Cuvée Tradition ou la Cuvée Aimé. Un vin très fruité et équilibré, aux arômes de cerise bien mûre. Seules les meilleures parcelles sont réservées à la Cuvée Aimé qui bénéficie d'un élevage d'un an en barriques, une grande réussite. Le 2009 est un vin solaire, avec beaucoup de matière, très agréable à boire dès à présent, un vin charmeur, très charnu, aux arômes de cerise, de pruneau. Idéale sur des mets épicés, la Cuvée Aimé 2009 est à son apogée. Le Madiran Tradition 2008 est intense, riche, aux notes de fruits cuits, de réglisse et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, beaucoup de concentration. Excitez vos papilles avec le Madiran Cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, un vin gras, intense, au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec les tanins bien équilibrés, un vin typé et bien charnu aux nuances de cuir et de mûre en finale.

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73
Télécopie : 05 62 96 96 72
Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
LA COUTALE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
HAUTE-SERRE
NOZIÈRES
MERCUES
PAILLAS
TRIGUEDINA
(EUGÉNIE)
PECH DE JAMMES
PELVILLAIN
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
FORÊT
GRAND-JAURE (P)
VIEUX TOURON (M)
SADILLAC
CLOS DU BREIL
LAROQUE (BI)
MOULIN-POUZY (M)
GAILLAC
BOURGUET
LABARTHE
VIGNALS
L'EMMEILLÉ
LECUSSE (Bl)
COMBES
MAYRAGUES
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
LAFITTE-TESTON
PICHARD
PARADIS
SERGENT
NIGRI
CUQUERON
VIELLA
DOU BERNES
(HUSTE (J))
BORIES
ROUSSE (J)
AUTRES APPELATIONS

VIGNERONS BUZET (Bt)
PLAISANCE (F)
POUYPARDIN (G)
GUILLAMAN (IGP)
HERREBOUC
JOY (IGP)
MALARTIC (IGP)
SAINT-GUILLHEM (F)
VOIE BLANCHE (VP)
HAILLE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(FAMAEY*)
SOULEILLAN*
BOUT DU LIEU
MAISON-NEUVE*
ARMANDIÈRES
(PASSELYS)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CROIX BLANCHE (BI)*
HAUT-FONGRIVE*
(LA BORDERIE (M))
TIREGRAND (P)
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
GRAND CHÊNE
LACROUX
RHODES
MADIRAN
JURANCON

BURGUÉ-SÉRÉ* (J)
(Cru LAROSE (J))
AUTRES APPELATIONS

CAVE IROULÉGUY (I)*
(VIGNERONS BRULHOIS*)
GENSAC

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

(CAVE FRONTON (F))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Les VIGNERONS de BUZET


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne dans la palette des vins de France. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe. Grâce au talent des 198 viticulteurs (Merlot (52%), Cabernet franc (26%), Cabernet-Sauvignon (22%) pour les rouges et rosés; Sémillon (70%), Sauvignon (30%) pour les blancs), au savoir-faire des œnologues et des maîtres de chai, au génie de son sol, Buzet est devenu un vrai grand vin. Quelque 94% de l’appellation Buzet, soit 1870 ha, offrent généreusement 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L'un est à Buzet, l'autre à Espiens, sur les berges de la Baïse. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000). Ainsi, la cave des vignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département du Lot-et-Garonne. “Pour ce millésime 2014, nous raconte David Bidegaray, après un été anormalement frais et humide, nous avons eu un mois de septembre et un début d’octobre particulièrement ensoleillés et chauds. Cela a permis de modifier radicalement une vendange qui s’annonçait compliquée en termes de maturité et d’état sanitaire. Résultat : autant en rosé et blanc, qu’en rouge, les vins sont aromatiques, équilibrés et flatteurs. Pour les rouges de Buzet, les structures tanniques sont assez “soft” mais suffisantes avec un enrobage assez étonnant sur des vins si jeunes. Dans l’ensemble, millésime de bon niveau.” Une référence, leur Buzet Château de Gueyze 2011, de teinte soutenue, aux notes de cassis mûr et d’épices, franc et savoureux en bouche, parfumé et bien typé. Le Château de Padère 2011, de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, avec des senteurs de sous-bois et de mûre. Il y a aussi le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2011, riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau et de poivre, intense au nez comme en bouche comme ce Buzet Domaine de Astris rouge 2011, un vin bien corsé, aux tanins souples, au nez charmeur (framboise, épices), de bouche puissante, riche, très équilibrée, d’une jolie longueur. Le Buzet Domaine de Brazalem 2012, un vin coloré, aux senteurs de mûre, de griotte et de violette, puissant au nez comme au palais, d'une très jolie finale persistante. Le Château La Hitte 2012 est également à découvrir, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, savoureux, aux tanins mûrs. Goûtez le Buzet Château Ribeau 2012, charnu, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de myrtille, de bouche épicée, et toujours ce Buzet Domaine du Grand Bourdieu 2012, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins souples mais présents. Jolie cuvée Sans Sulfites Ajoutés 2012, de robe rubis soutenu, ample, fruitée, de bouche franche comme leur Buzet Domaine de Michelet, tout en arômes, aux tanins ronds, au nez de pruneau et d’humus, tout en bouche, très bien élevé.  Le Buzet blanc L’Excellence 2012, Sémillon, Sauvignon, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, vraiment charmeur comme le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2012, issu de vieilles vignes, suave en bouche, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une jolie richesse aromatique en finale. Joli Buzet Loustallet 2013, de robe jaune clair, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, de bouche souple et vive à la fois, tout en nuances. En rosés, le Château de Gueyze et le Domaine de la Croix sont très réussis.

Directeur : Pierre Philippe
Avenue des Côtes-de-Buzet
47160 Buzet-sur-Baïse
Téléphone :05 53 84 74 30
Télécopie :05 53 84 74 24
Email : buzet@vignerons-buzet.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/buzet
Site personnel : www.vignerons-buzet.fr

Cru du PARADIS


Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud-ouest pour la majeure partie des parcelles. Un grand Madiran Paradilys 2010, charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassis bien mûr et des nuances de fumé, de garde, évidemment. Remarquable 2009, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, qui mêle structure et fondu, un vin de bouche puissante et dense, d’excellente évolution. Superbe Madiran Réserve Royale 2005 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante de Tannat, macération longue), au nez intense de cerise noire et d’humus, de robe pourpre soutenu, riche en matière, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces nuances de poivre et de mûre en finale, de belle évolution. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2005, 100% Petit Manseng, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), de garde.

Jacques Maumus

65700 Saint-Lanne
Téléphone :05 62 31 98 23
Télécopie :05 62 31 93 23
Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
Site personnel : www.madiran-cruduparadis.fr

Château BOVILA


Un vignoble de 20 ha, situé sur des coteaux argilo-calcaires blancs exposés sud-sud est. Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2010, pur Malbec, élevage en fûts de chêne 12 mois qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors. Nez intense, un vin alliant charpente, finesse et concentration, avec des notes de fumé, de cerise et d’épices, un vin riche en couleur, de garde. Le 2009 poursuit sa belle évolution, un vin au nez puissant avec ces senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, ferme.  Tout en souplesse mais bien charnu, le Cahors 2012, sol argilo-calcaire, 80% Malbec et 20% Merlot, vinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet complexe où s'entremêlent des senteurs de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, d’excellente évolution comme le confirme ce 2009, de couleur grenat soutenu, riche en arômes, intense, concentré mais très élégant, qui développe un nez puissant dominé par la cannelle et la cerise noire.

Pascal et Olivier Pieron
Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
46700 Duravel
Téléphone :05 65 36 54 27
Télécopie :05 65 36 44 14
Email : vignoblespieron@orange.fr

CRU LAMOUROUX


Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2005, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant 1 année en vieux fûts de chêne, un vin superbe, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d’un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche, de grande évolution. On se fait tout autant plaisir avec ce Jurançon moelleux 2006, (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), un vin suave, très parfumé, de bouche flatteuse et persistante, tout en bouquet, mêlant puissance et distinction vraiment remarquable. Superbe Jurançon cuvée Nathalie 2004, pur Petit Manseng, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2003, d’une belle persistance et complexité aromatique au palais, subtil au nez comme en bouche, est un vin de jolie robe brillante, très séduisant avec ces nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches. Le Jurançon Tradition sec est une réussite, de jolie teinte soutenue, très frais, avec des notes de fruits blancs et d’amande, à ouvrir sur une langouste grillée.

Famille Ziemek-Chigé
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Téléphone :05 59 21 74 41
Télécopie :05 59 21 74 41
Email : crulamouroux@vinsdusiecle.com
Site : crulamouroux
Site personnel : www.crulamouroux.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La PLANTE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un viticulteur passionné par la vigne, le vin et l’amour de faire partager cela aux visiteurs, et une référence dans la profession. Culture de la vigne traditionnelle, sans traitement insecticide chimique et sans désherbant, sols argilo-silico-calcaires, avec beaucoup de minerai de fer.
Vous aimerez comme moi ce superbe Bergerac 2010, de couleur bien soutenue, très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l’humus, d’évolution prometteuse. Le 2009, très typé, est de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample, au fruité persistant (griotte, pivoine, poivre), de charpente fine et bien équilibrée, dense et harmonieux, un vin de garde. Beau 2007, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et bien typé, à déboucher sur des gésiers de volailles confits. Très beau 2005, riche et généreux, coloré, bien bouqueté, bien typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, tout en bouche, de garde. Le 2004 est de couleur pourpre, puissant, au nez légèrement épicé, intense et dense. Le Côtes-de-Bergerac moelleux 2009, aux notes fruitées et florales intenses, est marqué par sa finesse aromatique (rose, miel) et sa structure en bouche, équilibré, puissant et onctueux, idéal sur un foie gras comme sur un dessert aux fruits jaunes. Remarquable rapport qualité-prix-typicité (7 à 12€ environ). Pas la moindre hésitation.


Jacques Mournaud

Domaine de LAVAUR


Le vignoble s’étend sur 15 ha de vignes plantées en terrasses sur un sol caillouteux de rocailles argilo-calcaires. L’encépagement est constitué principalement de Malbec. Soucieux du respect de la nature, Yves Delpech travaille les sols, utilisant des produits qui préservent l’écosystème.
Le Malbec en cépage unique, concourt à l’élaboration d’un grand vin avec toutes les qualités requises pour un Cahors : couleur rouge grenat intense, reflets noirs, riche en tanins, nez complexe, aptitude au vieillissement…Nous essayons de lui donner de la rondeur et de la finesse de par une vinification et un élevage adaptés.
“2013 : étant donné la météorologie subie, nous dit Yves Delpech, il y a très peu de vins, ils manquent de puissance par rapport à d'autres millésimes, mais ils restent intéressants.
2014 : quantité et qualité sont présentes. Les vins sont fruités, concentrés, avec des tanins fins et soyeux, ronds, élégants. En 2015, nous avons à la vente les 2012 et peut-être les 2013, au 2e semestre.”
C’est donc le moment de savourer ce Cahors Prestige 2012, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Superbe 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, aux tanins amples et bien présents, un vin qui poursuit une évolution prometteuse, comme le 2010, avec un nez complexe où dominent la prune, la groseille et l’humus, mêlant puissance et distinction, un vin charnu, aux tanins denses, qui mérite une cuisine riche. Beau 2009, élevé en fûts de chêne, marqué par son terroir, savoureux, très représentatif de ce grand millésime, de couleur pourpre intense, charpenté, élégant, aux tanins mûrs, tout en bouche, avec des notes de griotte et de cuir, très prometteur. 
Excellent Cahors 2011, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, légèrement épicé en finale, tout en bouche, charnu. Le 2010 est bien typé, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, de belle évolution. 
Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes du Quercy (Puy l'Evêque, Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq ...). 
Yves Delpech

Domaine de la HAILLE


Un vignoble familial depuis 1937. À l’époque, la production était essentiellement destinée à l’élaboration d’Armagnac. Aujourd’hui, sur les 40 ha du Domaine seulement une partie est réservée à cette élaboration. Des moyens technologiques sont venus compléter les moyens de production pour produire depuis 2002 des Côtes de Gascogne de grande qualité. La collection des “Cuvées” est une gamme de vins plus élaborés, souvent passés en barriques et qui se distinguent par leur originalité.
“Le millésime 2013 a donné des vins fluides, nous explique Jean-Luc Lapeyre, pas assez de matière, vins trop limpides d'où pas de cuvées. En 2014, grâce au mois de Septembre sans pluie, les vins ont beaucoup de consistance, vraiment exceptionnels.”
Cet IGP Côtes de Gascogne cuvée Les Anges 2014 (Chardonnay, Sauvignon et Gros Manseng), au nez de fleurs blanches, est tout en fraîcheur en bouche, agréable, avec des arômes de poire et de coing en finale (7,50 €). La cuvée de l’Hédoniste 2011, vendange tardive de Gros et Petit Manseng, (10,50 €) au nez subtil, à dominante de fruits macérés (abricot) et d’amande, est d’une belle persistance. 
On goûte aussi l’Esprit de Gascogne rouge 2012, aux tanins mûrs, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche fondue, et la cuvée Fanny rouge 2010, 80% Syrah et 20% Merlot, qui possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc, à déboucher sur un curry (8,50 €).
Il y a aussi cet IGP Côtes de Gascogne blanc de Mer 2013, bien équilibré en acidité, tout en complexité d’arômes. La cuvée Hugo, 85% Merlot, 10% Syrah et 5% Cabernet franc (7,20 €), de bouche ample. Joli La Haille blanc sec blanc de Mer 2014, 80% Colombard et 20% Sauvignon u nez fin (fougère, pomme), ample, d’une belle vivacité, racé, parfumé et persistant, de bouche vive, très abordable (5,50 €), comme le La Haille rosé Soir d’Été 2014, 80% Merlot et 20% Cabernet franc, à prévoir sur une fritur
Jean-Luc et Laurence Lapeyre

32250 Montréal-du-Gers
Tél. : 05 62 29 47 46 et 06 77 11 08 37
Fax : 05 62 29 47 46
Email : lgvm@lahaille.com
www.lahaille.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 29/12/2015
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 31/03/2015

 



Cru du PARADIS


Château de HAUTE-SERRE


Château NOZIÈRES


Château BARRÉJAT


Château GAUTOUL


Domaine de POUYPARDIN


Château VIEUX TOURON


Château CROZE de PYS


Château BOVILA


Cru LAMOUROUX


Château PAILLAS


Château PÉROUDIER


Clos la COUTALE



DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU BECHEREAU


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU DU MASSON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales